Projet Blue Book - 1952 à 1969

Enquête la plus vaste pour le gouvernement sur les OVNIS

Le projet Blue Book est l'enquête la plus vaste effectué pour le gouvernement américain sur le phénomène OVNI. Le travail d'enquête sur les observations fut confié à des ingénieurs et des scientifiques au Battle Memorial Institute à Colombus, en Ohio. Ce centre de recherche très respecté eut le contrat avec un groupe de la US Air Force, situé à la base de Wright-Patterson à Dauton en Ohio. Dans les années 50, le projet Blue Book était le groupe publiquement connu du gouvernement s'interessant au phénomènes aériens inconnus.

 

L'intérêt du public grandissant pour le phénomène OVNI et suite à la vague de lumière de 1952, le projet Blue Book fut initié en 1952 après les projets Sign (1947) et Grudge (1949). Il prit néanmoins une grande ampleur suite à la vague d’OVNI qui survola le capitole à Washington. Ce projet BLUE BOOK devait servir à "éduquer" le peuple américain sur le phénomène OVNI. En d’autres mots, on souhaitait faire en sorte que les américains ne voient plus des OVNI partout. Dans le cadre de ce projet, on a sciemment pris des cas que l’on pouvait facilement expliquer et on a reléguer aux oubliettes, les cas qui posaient réellement un défis à la science.

 

Le projet Blue Book (rapport #14) relate 12 618 observations, toutes faites entre les années 1952 et 1969, année à laquelle il fut arrêté. C'est en regardant les résultats versus l'attitude de l'armée qu'on peut se poser questions sur la véritable intention de cette méga étude.

 

1) La conclusion du rapport vient dans un document intitulé rapport #14. On comprend donc que 13 rapports ont précédé celui-ci. Mais ou sont-ils? Et qu'en est-il des conclusions?

 

2) En lisant le rapport, on constate que 21% des cas sont considérés comme "inexpliqués". Par contre, dans le communiqué de presse, le secrétaire de la US Air Force dit "sur la base des conclusions de ce rapport, nous croyons qu'aucun objet décrit comme une soucoupe volante "Flying saucer" n'ont survolé le territoire américain. Même les 3% inxepliqués pourraient être compris si on possédait toutes les informations nécessaires." Cette déclaration est d'autant plus surprenante quand on sait que 21% des cas sont considérés comme inexpliqués. Il y a de quoi sourciller!

 

3) Chaque rapport d'observation, selon les témoins impliqués, étaient catégorisés comme étant excellent, bon, douteux, pauvre. Dans le rapport final, on réalise que plus un témoignage est crédible (avec la mention excellent), plus il a des chances d'être dans la catégorie "inexpliqué".

 

4) Plusieurs commentaires rigousement faux ont été émis suite aux pseudo-conclusions du projet BLUE BOOK. Et ces commentaires sont souvent réutilisés par les sceptiques encore aujourd'hui (en 2020) qui ne sont pas aux faits des études du phénomène. En voici un certains nombre traduits librement en français:

« Les cas fiables ne sont pas intéressants et les cas intéressants ne sont pas fiables. Malheureusement, il n'y a aucun cas qui sont à la fois fiables et intéressant »

Carl Sagan, astronome

Cette déclaration de Carl Sagan concernant les observations d'OVNIS est d'autant plus fausse quand on lit les conclusions du projet Blue Book. Plus un témoin à la note "excellent", plus son témoignage a des chances d'être dans la catégorie des phénomènes aériens inexpliqués.

« À peu près toutes les observations sont soit des erreurs ou des canulars. Les rapports sont tellement remplis de canulars et les passionnés de soucoupes volantes sont si souvent excentriques, bizarres et débiles que Hynek risque constamment de détruire sa réputation sans le vouloir en étant confondus par eux »

Dr. Isaac Asimov, auteur

Encore une citation hasardeuse. De nombreux témoignages ont été rapportés par des témoins très crédibles et ayant des compétences évidentes pour comprendre l'origine des phénomènes aériens communs: controleurs aériens, policiers, pilote de ligne ou de chasse, ingénieur, astronome

« Tous les cas non-expliqués proviennent de mauvais observateurs »

Dr. Donald Menzel, astronome

Citation sur les témoignages d'OVNI complétement fausse quand on s'attarde réellement à l'étude des témoignages répertoriés.

 « Les cas inexpliqués sont simplement ceux pour lesquels il y a peu d'informations permettant d'obtenir une base solide d'explications ».

Ben Bova, écrivain

De nombreux témoignages ont été relevés par des témoins à la fois crédible et ayant une connaissance très importante des divers phénomène aériens et météorologiques. Des écrans radars ont aussi pu capté des signaux d'objets aux capacités techniques clairement au-dessus de notre technologie.