Le phénomène OVNI

De tout temps, des objets volants non-identifiés ont été apperçus dans le ciel. Épée de feu du Moyen-âge, bateaux volants de la fin du 19ème siècle ou soucoupe-volantes du 20ème siècle, les appellations ont différés mais leur présence est pourtant confirmée par des citoyens hors de tout soupçon. Si la grande majorité des cas peuvent être expliqués par des phénomènes astronomiques, des illusions lumineuses ou des phénomènes météorologiques, d’autres cas restent inexpliqués après une analyse rigoureuse. Malgré la politique du SECRET de la US AIRFORCE concernant le phénomène OVNI, les cas n'ayant pas été expliqués par des explications traditionnels peuvent pourtant l'être si on admet la possibilité d'être visité. Nous disons inexpliqués mais il serait plus sage et réaliste de dire que l’hypothèse la plus valable pour expliquer certaines de ces manifestations extraordinaires est la visite de civilisations extra-terrestres, venant jusqu'à nous grâce à des voyages interplanétaires. Cette hypothèse à prime abord incroyable pour les néophytes a pourtant connu l’aval de responsables de haut niveau de certains gouvernements (américains, français et anglais).

Avec la pandémie du coronavirus de 2020, une vague d'observations a frappé de plein fouet la planète laissant même présager un contact plus ouvert avec ces visiteurs intouchables. En effet, dès mars 2020, on a pu constater une recrudescence d'observation de qualité par des témoins crédibles. Le crash supposé du 22 mai 2020 à Mage (près de Rio de Janeiro au Brésil) en fut le moment culminant. On ne sait toujours pas ce qui s'est produit à ce moment mais une vague d'ovnis avait semble-t-il précédé cet évènement étrange. En date du 18 juin 2020, le MUFON parle de supercherie bien orchestré alors que d'autres enquêteurs (comme Jaime Maussan de Tercer Millenio) penche plutôt vers un réel crash d'ovni. L'histoire est à suivre...

L'intérêt du public

C’est Kenneth Arnold, pilote d’un petit avion qui d'objets imitant le mouvement de « soucoupes ricochant sur l'eau » lorsqu’il décrivit sa rencontre avec neuf disques dans le ciel américain le 24 juin 1947. Le journaliste rapportant l'affaire parla de "soucoupe volante". C’est cette même année que les évènements de Roswell eurent lieux.


Le célèbre crash d’un (voir deux – Crash à Corona) ovnis dans le désert du Nouveau Mexique a vite suscité l’intérêt du monde entier, malgré le changement d’attitude apparente de l’armée américaine sur le sujet. L'armée émi un communiqué parlant de la récupération d'une épave de soucoupe volante mais se rétracta dans les heures qui suivirent en déasvouant publiquement le Major Jesse Marcel en disant qu'il y avait eut méprise avec un banal ballon-sonde.

Depuis ce temps, et avec l’avènement des moyens de communication de plus en plus efficaces, les témoignages concernant des lumières étranges et de rencontres du troisième type se sont multipliés au quatre coin du monde et souvent suivi par radar. Le phénomène OVNI n’est plus à prendre à la légère car les gouvernements (certains sous le couvert du secret d’état) s’y intéressent énormément.

Des canulars qui discréditent le phénomène

Si ce domaine d’études à mis à jour de nombreux canulars et supercheries (ex: Paul Villa, Georges Adamski, Claude Vorilhon—Raël, Le film le quatrième type (the Fourth Kind)), certains témoignages et récits restent jusqu’à ce jour entourés d’un mystère et très important (Roswell, Travis Walton, Cabo Valdes au Chili, Betty et Barney Hills, école au Zimbabwe en 1994, l’affaire de Vargirinha, etc)

Des histoires crédibles et bien documentées

On peut penser à l’enlèvement de Travis Walton (voir image) dont les 6 témoins racontent exactement la même histoire depuis plus de 35 ans, l’affaire Roswell, avec plus de 300 témoins indépendants les uns des autres ayant affirmer qu’un OVNI (possiblement deux) se serait écrasé dans le désert du Nouveau-Mexique en juillet 1947.

 

À cela on peut ajouter l’affaire de 1996 où 62 enfants (au Zimbabwe) ont affirmé avoir vu un engin se poser et deux êtres étranges en sortir. Les enfants ont d’ailleurs été rencontrés par le psychiatre américain John Mack. Il y a aussi l’affaire des trois jeunes filles de Varginha et le crash survenu dans cette région brésilienne. L'aterrissage d'un OVNI dans un parc de Voronezh en Russie le 27 septembre 1989 constitue un autre cas incroyable avec des témoins multiples. Les données ne manquent pas pour peu qu’on se penche sincèrement sur le phénomène OVNI.

Une étude publique, impartiale et de grandeur ampleur est requise...

Une des premières difficultés de l’étude scientifique et approfondie du phénomène OVNI est qu’il apparaît souvent à des groupes de témoins très restreints (sauf certains cas sur lesquels nous nous pencherons) dans des régions isolées. Par contre, certains recoupements peuvent être effectués et c’est dans cette voie qu’une étude en profondeur du phénomène OVNI doit être faite. Si la plupart des expériences et des manifestations de lumières dans le ciel peut être expliqué rationnellement, certaines dépassent la logique et l’hypothèse extra-terrestres est la plus probable. Des engins ont été aperçu aux quatre coins du monde ayant des capacités de mouvement encore impossibles pour les divers aéronefs terrestres. Phénomènes météo ou astronomique? Pas toujours selon les experts qui se sont penchés sur les observation les mieux répertoriées (lire Allan Hynek).

L’étude sérieuse de l’ufologie demande une connaissance large de divers domaines d’étude comme la chimie, l’astronomie, la météo, la physique, l’astrophysique, l’ingénierie, les moyens de propulsion, l’histoire militaire et encore plus. Avec des connaissances aussi large, il faut souvent faire appel à de vrais spécialistes pour éclairer des pistes d’explications pouvant comprendre des manifestations à prime abord inusité. Comme l’étude des études sur les OVNIS et des visiteurs intern-planétaires l’ont montré jusqu’à maintenant, une grande proportion des témoignages peuvent souvent être expliqués par des faits n’ayant rien à voir avec l’hypothèse extra-terrestre. Mais de nombreux cas demeurent inexpliqués et se sont ces cas que nous souhaitons étudiés pour mieux comprendre les raisons qui poussent ses visiteurs à étudier la Terre et ses habitants.