Connaissance vs Croyance

Une distinction primordiale pour avancer

La connaissance constitue une compréhension complète ou partielle d’un phénomène ou d’une chose. Elle est basée sur des observations et des faits. De façon plus subtil, elle parfois basée sur une certitude émotionnelle (intuition) profonde transcendant la culture (le conditionnement culturel). Pour en arriver à une certaine connaissance des mécanismes expliquant les phénomènes qui nous occupent ici, il est primordial de recouper les différents témoignages tout en restant ouvert aux diverses pistes pouvant expliquer un phénomène..

La croyance quand à elle est très bien définit par Anthony Robins en disant qu’il s’agit "... d’un puissant état affectif de certitude." Les croyances sont directement liées à nos valeurs et divers aspects de notre monde intérieur. Elles peuvent être positives ou négatives en fonction des émotions qu’elles nous font vivre. Ainsi les croyances positives engendrent des émotions positives alors que les croyances négatives engendrent des émotions négatives. C'est simpliste mais c'est ainsi! Les bouddhistes définissent les émotions négatives en disant qu’elles amènent la souffrance. Les émotions négatives sont donc : jalousie, peur, haine, colère.

 

En résumé, la croyance est constitué de l'interprétation de nos expériences passées et de ce sur quoi notre esprit porte son attention. Un individu ayant vécu un rêve prémonitoire portant sur une catastrophe importante pourra croire que son don est maléfique. Par contre, pour en avoir une connaissance réelle, il faut prendre son témoignage et le recouper avec de nombreux autres pour en faire ressortir une connaissance du phénomène (complète ou partielle).