Juillet 1952 - OVNI à Washington

L'armée est nerveuse

1952, les manifestations d’OVNI se multiplient partout au pays. L’armée est nerveuse! Soudain, le 26 juillet 1952, elles culminent avec des observations au dessus de la maison Blanche, une zone normalement sous haute surveillance. L’armée est en alerte pour une période de 3 jours. L’objet fait le tour de l’aéroport de Washington et peut également être suivit au radar par les contrôleurs. "Il s’est arrêté en vol, puis a remonté et redescendu" raconte un des contrôleurs en poste à ce moment. Des chasseurs tentent de rattraper les intrus mais sans succès. Le phénomène devient inquiétant. Fidèle à sa politique du SECRET, la US Air Force organise alors la plus grande conférence de presse depuis la seconde Guerre Mondiale en donnant comme explication officielle qu’il s’agit en fait d’un phénomène météorologie appelé "inversion de température". Le porte-parole ajoute même que la plupart des observations sont des canulars, des mauvaises plaisanteries ou encore une mauvaise identification d’avions amis. Pourtant des témoins très crédibles comme les contrôleurs aériens en poste à l’aéroport de Washington ont certifié que leurs observations n’avaient rien à voir avec une phénomène d'inversion de température étant donné les mouvements clairs de l’objet et la possibilité de le suivre sur les écrans radars. Ils ont ajouté (les contrôleurs) qu’en calculant le trajets et les mouvements sur le radar, les contrôleurs ont pu évaluer la vitesse de l’objet à 1600 km à l’heure (vitesse impensable à cette époque).